Le guide de votre bien-être à domicile

Ventilateur

Lexique

charge latente
Charge latente est un terme utilisé dans le domaine de la climatisation pour décrire les charges invisibles génératrices d’humidité présente dans un local ou un endroit quelconque. L’étude des charges latentes est l’un des dispositifs indispensables avant tout projet d’installation d’équipements de climatisation.
charges sensibles
Les charges sensibles qui, associées aux charges latentes, constituent ensemble les critères indispensables avant tout projet d’installation de matériels de climatisation. Ainsi, le type de ventilation qui va équiper un local industriel ou une maison de particulier dépendra des données thermiques issues de ces analyses.
climatisation
La climatisation est une technique inventée spécialement pour améliorer le confort thermique de l’être humain dans l’environnement où il vit. Ainsi, les climatiseurs peuvent être sollicités pour réguler la température et purifier l’air d’une maison ou d’un local de travail. La climatisation est également indispensable pour la maintenance et la sécurité d’utilisation de certains équipements comme les matériels informatiques, les composants électroniques ou les instrumentations médicales.
climatiseur monobloc
Le modèle de climatiseur monobloc, qui peut agir sur une surface d’environ 10 à 25 m2, se distingue des autres modèles par ses caractéristiques qui s’adaptent parfaitement pour une utilisation domestique, c’est-à-dire pour les petites pièces. Il peut s’installer facilement près d’une porte ou d’une fenêtre, et est idéal pour la filtration et la déshumidification de l’air.
climatiseur split
Le climatiseur split, sans doute le plus usité en ce moment, est une variante de l’appareil climatiseur qui possède le plus de propriétés ergonomiques. Il possède deux composants séparés dont l’un peut se mettre l’intérieur et l’autre à l’extérieur du local à climatiser. Autrement dit, l’évaporateur et le système de commande à l’intérieur, et les plus bruyants, le compresseur et le condenseur à l’extérieur.
déshumidification
La déshumidification est un procédé qui consiste à purifier l’air dans l’atmosphère où elle est appliquée. Ainsi, les appareils de déshumidification se chargent d’aspirer l’air humide pour les traiter via un mécanisme de condensation, de compression, de transformation, et puis le fait ressortir pour réapprovisionner l’espace en air exempt d’humidité.
humidification
L’humidification est un procédé utilisé pour propager dans une pièce ou une atmosphère de l’air humide à volume raisonnable. Elle est surtout recommandée pour l’entretien de la santé respiratoire, l’amélioration du confort et du bien-être, mais également pour éviter les problèmes d’électricité statique dans un local équipé d’appareils aux propriétés électrostatiques.
hygrométrie
l’hygrométrie permet d’étudier et d’évaluer l’humidité de l’air présente dans une atmosphère domestique ou industrielle. Elle est aussi à la base du conditionnement de nombreux dispositifs thermiques tels les appareils de ventilation (climatiseurs) ou les machines réfrigérantes.
mesure btu
Le BTU ou British Thermal Unit est une unité de mesure créée par les Anglais pour mesurer la concentration de chaleur qui se dégage dans un espace. Le BTU est généralement utilisé pour mesurer, vérifier ou analyser la chaleur dégagée par certains appareils thermiques tels les climatiseurs, les ventilateurs ou les réfrigérateurs.
ventilateur
Le ventilateur est un appareil conçu spécialement pour réguler la pression et la température de l’air présente dans un espace clos ou non clos. Pour une personne, le ventilateur procure de la fraîcheur, indispensable pour le bien-être tandis que pour certains appareils s’exposant régulièrement à de fortes températures, il sert de refroidisseur.
ventilation double flux
Le système de ventilation double flux permet de traiter à la fois l’air neuf pénétrant dans la maison et l’air vicié dégagé hors de la maison. Ainsi, le climatiseur double flux filtre et préchauffe l’air neuf en se servant de la chaleur extraite de l’air vicié via un échangeur.
ventilation mécanique par insufflation
La ventilation mécanique par insufflation est une technique permettant d’insuffler de l’air potentiellement inapproprié dans un espace, puis de le purifier, le condenser, et de le faire ressortir par la suite préchauffé à une température ambiante d’un peu plus de 15° quelle que soit la variation de température extérieure.
ventilation mécanique répartie
La ventilation mécanique répartie est un procédé de purification de l’air qui consiste à chasser de l’air pollué dans la totalité d’un local via des aérateurs placés dans les pièces humides (salles de bains, toilettes, etc.) puis d’aspirer l’air neuf et de les répandre par des grilles installées près des portes ou des fenêtres. Par rapport aux autres systèmes ventilation, la VMR est nettement plus pratique et plus économique de par entre autres son coût d’investissement relativement bas et sa facilité d’entretien.
ventilation naturelle assistée
La ventilation naturelle assistée s’apparente à la ventilation naturelle, qui consiste juste à équiper le bâtiment de deux conduits, dont l’un, pour faire entrer de l’air neuf de l’extérieur et l’autre, situé sur les plafonds, pour évacuer l’air vicié. Ainsi, l’air se déplace par différence de pression entre les façades du bâtiment. L’avantage est que ce système est économique, écologique, et ne demande que peu d’entretien.
ventilation simple flux
La ventilation simple flux ou VMC simple flux est un procédé de régulation thermique continu basé sur la mise en dépression de l’air dans une maison pour permettre l’évacuation de l’air vicié ou humide dans les pièces humides (cuisine, salle de bains) et l’entrée d’air frais dans les pièces de vie tels le salon ou les chambres.