Le guide de votre bien-être à domicile

Ventilateur

VMC : les ventilations mécaniques contrôlées

ventilateur

© Oleg Ivanov - Fotolia.com

Ventiler est une nécessité dans un logement, que ce soit pour aérer une pièce ou la rafraîchir. Installer une ventilation mécanique contrôlée, couramment appelée VMC, permet de renouveler correctement l'air de son habitation et d'assurer son oxygénation. Aujourd'hui, la plupart des logements neufs en sont équipés mais dans les habitations anciennes, il est parfois nécessaire d'en installer une.
  1. Un aérateur automatique
  2. Principe de fonctionnement
  3. Différents types de ventilation

Un aérateur automatique

Une ventilation mécanique contrôlée est un aérateur automatique qui assure en permanence le renouvellement de l'air d'une habitation. Il s'agit d'extraire l'air pollué contenu à l'intérieur du logement, pour le remplacer par de l'air nouveau, plus sain. C'est aujourd'hui un élément indispensable dans une maison, il assure confort et hygiène au quotidien. La plupart des logements neufs en sont aujourd'hui équipés car une loi de 1982 oblige les constructeurs et les propriétaires à assurer un système de renouvellement de l'air dans les habitations. Cette loi conseille d'ailleurs l'utilisation d'une VMC. En revanche, dans les habitations anciennes, il peut être nécessaire d'en faire installer une, ne serait-ce que pour limiter l'humidité et assainir l'air ambiant.

Principe de fonctionnement

Une ventilation mécanique contrôlée est constituée d'un moteur, d'un réseau de gaines et de bouches d'entrée et de sortie. Le moteur sort l'air à l'extérieur et le fait pénétrer dans le logement. Parallèlement, l'air pollué aspiré dans le logement est rejeté à l'extérieur ou filtré. Les gaines permettent de faire circuler l'air entre les différentes bouches d'entrée et de sortie et les pièces de la maison. Ces bouches d'aération sont généralement placées en haut des murs ou au-dessus des fenêtres, pour permettre à l'air de rentrer et sortir facilement.

Différents types de ventilation

Il existe différents types de ventilation : simple flux, double flux, hygroréglables, ou même à gaz. La VMC simple-flux consiste à faire entrer de l'air neuf dans les pièces de vie principales, puis à l'évacuer à l'aide d'un ventilateur, par des pièces de service. La VMC double-flux assure un débit d'air constant, quelles que soit les conditions extérieures (vent, pluie, neige) et intérieures (nombre d'occupants, humidité, température). Ce système est plus couteux et plus difficile à installer qu'une VMC simple mais il conserve la chaleur. En effet, il récupère la chaleur de l'air qu'il rejette pour chauffer l'air injecté dans l'habitation, permettant ainsi quelques économies de chauffage. Les VMC (simple ou double flux) hygroréglables tiennent compte du taux d'humidité intérieur et évacuent en priorité l'air humide. C'est une ventilation qui s'adapte continuellement au taux d'humidité de votre logement. A vous de choisir en fonction de vos besoins et des caractéristiques propres de votre logement. Pour faire le bon choix, l'avis d'un expert est bien entendu recommandé!

Des solutions alternatives à la VMC

Dans les logements anciens, il est parfois impossible de faire installer une ventilation automatique. Dans ce cas, il existe d'autres systèmes d'aération, moins performants, mais qui assurent le renouvellement de l'air de l'habitation. La ventilation naturelle assistée (VNA) s'appuie sur la circulation naturelle de l'air. Une entrée et une sortie sont installées dans chaque pièce pour aspirer ou souffler l'air. C'est un système sans conduits, facile à mettre en place, mais selon les conditions extérieures, les débits sont difficilement maîtrisables. La ventilation mécanique répartie (VMR) consiste a équiper chaque pièce d'un groupe complet d'extraction. C'est une méthode efficace, mais peu esthétique et bruyante. La ventilation mécanique par insufflation (VMI) est la plus simple à installer. Elle consiste à aspirer l'air, à le filtrer et à l'insuffler en un ou deux points hauts de l'habitation, pour le diffuser dans toutes les pièces.