Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Canicule : un investissement majeur dans les hôpitaux de Revel

Depuis la canicule meurtrière de 2003, l’Hôpital Local de Revel et ses deux maisons de retraite ont su se parer à de nouveaux caprices de la météo. Ainsi, l’établissement dispose actuellement de plusieurs investissements qui permettent à ses quelques 250 résidents de faire face à la vague de chaleur qui sévit actuellement dans toute la France.

En son rôle de directeur de l’ensemble hospitalier, Philippe Floriot confirme : « On est en niveau 2 depuis vendredi dernier mais on avait anticipé depuis le début de l'été en suivant de près l'évolution de la météo et en mettant en place des protocoles de gestion avec lesquels chacun sait ce qu'il a à faire ».

Du point de vue pratique, ce protocole de gestion de la chaleur consiste en plusieurs étapes essentielles : prise des températures du jour et de la nuit ; fermeture des stores extérieurs des façades exposées au soleil ; aération des pièces la nuit pour capter la fraîcheur ; visite régulière des patient pour contrôler les signes tels la fatigue ou les crampes ; et combattre contre la déshydratation en servant des boissons fréquemment dans la journée mais aussi en offrant des repas spéciaux avec entrée fraîche et dessert à base de laitages frais.

Parmi les investissements qui font l’unanimité auprès des résidents figurent un grand espace frais et des « lingettes rafraîchissantes, des brumisateurs ainsi que des ventilateurs et rafraîchisseurs portables pour les patients qui ne peuvent pas quitter leur chambre pour se rendre dans les grandes salles fraîches » et la présence des vacataires saisonniers qui remplacent les personnels en congé.