Le guide de votre bien-être à domicile

Ventilateur

Actualités

Sommeil : comment conquérir Morphée ?

Les vacances sont loin et la reprise des activités quotidiennes nous oblige d’avoir un sommeil réparateur indispensable afin de mieux affronter une journée qui s’annonce terrible. Pour réussir à bien dormir, il existe quelques astuces pratiques et efficaces.

Plus de réveil sur la table de nuit

Le fait de vouloir maîtriser l’heure du sommeil ne fait qu’encourager le stress et fait place aux nuits blanches passées à observer les mouvements des aiguilles de la montre. Dorénavant, le réveil sera placé sous le lit : aucune possibilité d’y jeter un coup d’½il mais l’alarme demeure perceptible.

Un esprit tranquille

Il parait que la nuit porte conseil ! Et bien, il suffit de les immortaliser sur une feuille de papier ou dans un agenda pour éviter le stress créé par la peur de l’oubli. Ainsi, toutes les questions sur les choses à faire, le déroulement de la journée et les rendez-vous importants seront notées et il n’y aura plus de raison pour que l’esprit soit perturbé.

Un lieu de rêve

Parmi les spécialistes du domaine, Rebecca Scott, docteur et experte en troubles du sommeil au New York Sleep Institute conseille qu’il faut « penser très fort à une expérience positive ou à quelque chose ou quelqu'un qui vous aura rendu heureux ». De son côté, le psychologue Robin Haight préconise la vision d’un lieu confortable pour mieux réussir à se détendre : une plage de sables fins, un parc, ou même un hamac.

Résister aux bouffées de chaleur

Caractéristiques des femmes ménopausées, les bouffées de chaleur sont dues à la baise du taux d’½strogènes qui se manifeste plus la nuit. Pour mieux vous détendre, il suffit créer une atmosphère de fraîcheur dans la chambre : volets ouverts, ventilateur ou air conditionné, tout est bon pour faire diminuer la température. Pour ce qui est de la literie, il faut opter pour des matières légères comme le coton. Enfin, en cas de graves crises, le médecin traitant pourra proposer un traitement à base d’hormones ou des antidépresseurs.

Enfin, il est important de réduire tous les autres facteurs d’une nuit troublée : le ronflement insupportable du compagnon qui peut être soigné, les va et vient des animaux domestiques, le bruit des enfants, la lumière et les tapages nocturnes.