Le guide de votre bien-être à domicile

Ventilateur

Actualités

La ventilation mécanique ponctuelle : pour renouveler l’air à l’intérieur de la maison

Une maison bien ventilée vieillit mieux et offre à ses occupants une atmosphère saine. Pour ventiler l’intérieur de la maison, il existe plusieurs techniques comme la ventilation mécanique ponctuelle. Cette technique repose sur l’utilisation de ventilateurs électriques et des sources d’arrivées d’air frais.

Les principes d’une ventilation mécanique ponctuelle

La ventilation mécanique ponctuelle dépend d’un système de ventilateurs électriques pour créer un phénomène de dépression dans l’habitation. Pour cela, il faut installer un ventilateur en haut de chaque pièce. Il peut être placé sur le mur ou sur le plafond. L’aménagement de grille d’aération se fait loin des ventilateurs c’est-à-dire dans les parties basses de votre habitation. Le ventilateur va attirer l’air frais depuis la grille d’aération et expulser l’air vicié vers l’extérieur. Ce système ne marche pas de façon continue mais se déclenche manuellement.

D’ailleurs la ventilation mécanique ponctuelle a permis un système plus innovant, la ventilation extraction intermittente. Les extracteurs d’air intermittents peuvent être équipés :

-d’un interrupteur indépendant : vous pouvez la mettre en marche et l’éteindre quand vous le voulez
-d’un détecteur de lumière : elle se met en marche quand vous allumez la lumière
-d’un détecteur d’humidité : elle se met en marche selon l’humidité de la pièce
-d’un détecteur de présence : elle dispose d’une cellule infrarouge pour détecter la présence et se met en marche
-d’une cordelette : elle s’active quand vous tirez sur la cordelette.

Le choix de l’aérateur

Chaque aérateur intermittent dispose de sa propre capacité pour renouveler l’air. Pour trouver le débit nécessaire à votre aérateur pour chaque pièce, voici les références calculées selon le volume du local et le nombre de renouvellement par heure :
-Pour la cuisine : 10 à 15 m3/h
-Pour la salle de bain : 6 à 10m3/h
-Pour la cave et le sous-sol : 4 à 9m3/h
-Pour la buanderie : 10 à 15m3/h
-Pour les toilettes : 8 à 12m3/h
-Pour le garage : 4 à 6 m3/h